Par Claudette Cormier

lundi 29 mai 2017

Tournée des stations d’épuration

Bonjour à vous tous! Cela fait plusieurs années que Germain et moi observons les espèces aquatiques dans les stations d’épuration dans la région. Ces petits milieux sont très riches en insectes et attirent beaucoup d’espèces d’oiseaux. Il y a les oiseaux qui y nichent (canards, limicoles, passereaux) et ceux qui s’en servent comme halte de repos et d’alimentation avant de poursuivre leur migration (canards, limicoles, passereaux). L’observation des oiseaux dans les bassins est recommandée au printemps et durant tout l’automne. De belles surprises attendent parfois les passionnés d’oiseaux!

Au cours de la fin de semaine dernière, mon copain et moi avons visité cinq stations d’épuration des eaux usées. Dans celle de Saint-Nazaire au Lac Saint-Jean, nous avons eu le bonheur de découvrir un Phalarope à bec étroit, un mâle. L’observation de cette espèce est plutôt rare au printemps. C’est plutôt chanceux à l’automne. Nous avons passé un très long moment à admirer le phalarope. Je suis toujours étonnée de constater la petitesse de taille de l’oiseau. Mais ciel qu’il est beau!

Phalarope à bec étroit en compagnie de Fuligules à collier

Le Phalarope à bec étroit surveillant les environs

Chose curieuse durant notre séance d’observation, un Carouge à épaulettes femelle semblait avoir pris en grippe le petit phalarope qui s’alimentait paisiblement au milieu d’un bassin. À trois reprises le carouge a sauvagement agressé le phalarope en lui sautant dessus. Ce dernier se sauvait en changeait de bassin, ou bien, le phalarope plongeait à la dernière seconde pour sauver sa peau. Je ne sais pas qu’elle mouche a piqué ce carouge pour s’en prendre à ce point au phalarope, qui pourtant, ne constituait aucune menace particulière.

Phalarope se sauvant du carouge qui est à ses trousses

Phalarope nageant paisiblement avant l'attaque du carouge

On voit la petite tête du phalarope dans l'éclaboussure de l'eau suite à l'attaque du carouge

Maintenant que le printemps s’achève et que l’été est sur le point d’arriver, les oiseaux vont commencer à nicher dans leurs habitats respectifs. Les stations d’épurations seront plus tranquilles pour l’observation pendant quelques semaines. Avis aux intéressés, la visite des stations reprend à la fin juillet ou bien souvent, des Grands Chevaliers et des Petits Chevaliers sont déjà en route vers le Sud!

Je vous reviens demain avec un court message. Bonne journée!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire